contenu principal

Aspects sociaux et écologiques

La petite mine et la mine artisanale

Activité minière artisanale au Mozambique

Dans de nombreux pays émergents et en développement, l’extraction des ressources minérales n’est pas seulement pratiquée à l’échelle industrielle mais aussi par le secteur de la petite mine et la mine artisanale. L’exploitation se concentre sur des gisements à faible teneur en minerai et en utilisant des moyens simples et peu mécanisées. Souvent inefficient, le traitement y est effectué à l’aide de produits chimiques étant toxiques et nocifs pour l’environnement. Les mineurs travaillant dans ces petites mines et mines artisanales ne sont que rarement titulaires d’un contrat de travail ou d’une licence d’exploitation. Ils travaillent généralement de manière indépendants ou sous le contrôle de patrons locaux, mais également de façon illégale. L’extraction de ces ressources minérales a souvent lieu dans des conditions de travail catastrophiques ne respectant pas les droits du travail, des enfants et des femmes. Parfois, ces mineurs ne gagnent que quelques euros par jour, les bénéfices allant à des intermédiaires et à des patrons locaux. Tous ces problèmes ont leur origine dans la faiblesse des institutions publiques, l’absence de cadre réglementaire et légal et le manque de régulation du secteur.

En dépit de ces risques et problèmes, le secteur offre un important potentiel de développement. Le secteur de la petite mine et la mine artisanale se caractérise par une forte intensité de main d’oeuvre. On estime que globalement, elle occupe entre 15 et 30 millions de personnes dans plus de 30 pays. D’après les estimations de la Banque mondiale, elle fait vivre de 80 à 100 millions de personnes dans le monde. Cette activité représente ainsi une source de revenus importante, essentielle à l’existence des populations locales.

La petite mine et la mine artisanale – offrant des opportunités pour le développement socio-économique – l’engagement du programme sectoriel « Ressources extractives et développement »

En coopération avec l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED), le programme sectoriel « Ressources extractives et développement » a engagé un processus de dialogue à l’échelle internationale sur le thème de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle. En avril 2015, des participants du monde entier se sont réunis en atelier pour la première fois à Londres. L’objet en était de discuter des enjeux, problèmes et potentiels du secteur et de définir les exigences auxquelles doit répondre un processus multipartite mondial.

Le programme sectoriel soutient en outre un processus international de dialogue et d’apprentissage visant à identifier et à diffuser des approches de solution durables. Par ailleurs, le programme sectoriel conduit actuellement des entretiens avec différents programmes partenaires en Afrique afin d’amorcer des processus de dialogue nationaux. En collaboration avec l’IIED, le programme sectoriel élabore également une gamme d’instruments destinés à la mise en oeuvre des dialogues nationaux entre parties prenantes et réalise une étude sur les potentialités sociales et économiques qu’offre le secteur de l’exploitation minière à petite échelle.

Les défis se posant dans le secteur de la petite mine et la mine artisanale ne pourront être surmontés que si les pays donateurs et les pays en développement unissent leurs efforts. Un partenaire important de la coopération allemande au développement dans le secteur des ressources minérales est le Forum intergouvernemental sur l’exploitation minière, les minéraux, les métaux et le développement durable (IGF). Le programme sectoriel « Ressources extractives et développement » apporte un appui financier et conceptuel à l’IGF pour l’élaboration d’un guide sur la petite mine et la mine artisanale « Artisanal and Small-scale Mining Guidance - (ASM Guidance) ». Ce guide destiné aux gouvernements a pour objectif de promouvoir l’exploitation minière artisanale et à petite échelle comme un levier du développement.


Lexikon der Entwicklungspolitik

Fermer la fenêtre

 

Seite teilen